Soudan : Depuis mai, les inondations ont fait au moins 52 morts

CATASTROPHE NATURELLE Des pluies torrentielles ont également détruit 5.345 maisons, selon les autorités. La saison des pluies s’étend habituellement au Soudan de mai à octobre

20 Minutes avec AFP
Une rue de Khartoum, la capitale du Soudan, le 13 août 2022.
Une rue de Khartoum, la capitale du Soudan, le 13 août 2022. — AFP

Des pluies torrentielles endeuillent le Soudan. Des inondations ont tué au moins 52 personnes et endommagé ou détruit des milliers d’habitations depuis le début de la saison des pluies en mai, a rapporté un média d’Etat samedi.

De fortes pluies tombent habituellement au Soudan entre mai et octobre. Le pays fait alors face à de graves inondations qui endommagent les habitations, les infrastructures et les récoltes. Cette année, « un total de 52 personnes ont été tuées et 25 autres blessées en raison de pluies torrentielles et d’inondations » depuis le début de la saison des pluies, selon l’agence officielle SUNA citant Abdel Jalil Abdelreheem, porte-parole du Conseil national pour la défense civile (NCCD).

38.000 personnes affectées selon l’Onu

Selon lui, 5.345 maisons ont été détruites et 2.862 autres endommagées dans tout le pays. Des bâtiments publics, des commerces et des terres agricoles ont également été touchés. Les Etats du Nil, du Darfour du Sud, du Kordofan du Nord, du Kordofan du Sud se trouvent parmi les plus affectés.

Dans un rapport publié lundi, l’agence humanitaire des Nations unies (OCHA) a estimé qu’environ 38.000 personnes à travers le Soudan ont été affectées par les pluies et les inondations depuis le début de la saison des pluies. Environ 314.500 personnes ont été affectées dans le pays pendant la saison des pluies en 2021, selon l’OCHA.