Incendie en Ardèche : Les feux ont déjà brûlé 320 hectares et sont « loin d’être fixés »

ENVIRONNEMENT L’incendie qui a repris mercredi soir évolue dans des endroits « très escarpés », ce qui le rend difficile à maîtriser

M.d.F. avec AFP
— 
Fin juillet, l?Ardèche a connu un des plus gros incendies de son histoire récente
Fin juillet, l?Ardèche a connu un des plus gros incendies de son histoire récente — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Le feu continue sa progression en Ardèche. Plus de « 320 hectares » ont déjà brûlé, a expliqué le lieutenant Jean Jaussaud, chef de salle du Codis (Centre opérationnel d’incendie et de secours), alors que l’incendie s’est déclenché mercredi soir sur la commune de Lagorce. Et les dégâts pourraient être encore plus importants puisque celui-ci « est loin d’être fixé ».

« C’est un chantier très difficile d’accès » dans des endroits « très escarpés », détaille le lieutenant. L’origine du feu n’est pour l’instant pas connue, mais « il y a eu plusieurs mises à feu sur le secteur », ajoute-t-il.

240 sapeurs-pompiers et forestiers-sapeurs mobilisés

Quatre soldats du feu ont été légèrement blessés et 250 personnes évacuées à titre préventif jeudi. Elles « ont pu toutes réintégrer leur lieu de résidence jeudi soir », a assuré le préfet de l’Ardèche dans un communiqué. Au total, 240 sapeurs-pompiers et forestiers-sapeurs sont sur le terrain vendredi et espèrent des moyens aériens. Jeudi, trois Canadair, un hélicoptère bombardier d’eau (HBE) et un dash étaient venus en appui.

Fin juillet, l’Ardèche a connu un des plus gros incendies de son histoire récente, avec 1.200 hectares ravagés, mobilisant jusqu’à 600 hommes. Un artisan local de 44 ans suspecté d’avoir mis le feu a été interpellé et mis en examen pour incendie volontaire - un crime passible de 15 ans de prison.