Portugal : Plus de 1.500 pompiers toujours mobilisés contre un incendie dans un parc naturel

DUR COMBAT Le feu a déjà consommé quelque 10.000 hectares du parc protégé

20 Minutes avec AFP
Un pompier portugais marche dans une forêt brûlée près du parc naturel de Serra da Estrela, au Portugal.
Un pompier portugais marche dans une forêt brûlée près du parc naturel de Serra da Estrela, au Portugal. — PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

Depuis plusieurs jours, le parc naturel de la Serra da Estrela est décimé par les flammes. Ce jeudi, plus de 1.500 pompiers étaient toujours mobilisés pour venir à bout de ce feu de forêt, dans cette région montagneuse du centre du Portugal. La ville de Manteigas s’est réveillée au son d’un hélicoptère bombardier d’eau qui se réapprovisionnait dans une petite retenue sur la rivière Zêzere, pour ensuite disparaître dans la fumée surplombant les collines environnantes.

Le feu, qui s’est déclaré samedi dans la commune de Covilha, mobilisait toujours jeudi matin une dizaine de moyens aériens afin « de poursuivre les travaux de consolidation » et venir à bout « des fronts encore actifs », a expliqué le commandant de la protection civile Miguel Cruz à la chaîne de télévision publique RTP. Mercredi, un camping et une plage fluviale dans la région avaient dû être évacués préventivement.

Plus de 10.000 hectares réduits en cendres

Ce feu de forêt, d’un périmètre estimé mercredi à 25 kilomètres, a déjà consommé quelque 10.000 hectares, selon le système européen d’information sur les feux de forêt (EFFIS). « Nous parlons d’un périmètre important » mais nous « allons tout faire pour contrôler cet incendie le plus rapidement possible », a affirmé le commandant Cruz.

Le parc naturel de la Serra da Estrela s’étend sur plus de 100.000 hectares sur la plus haute montagne du territoire continental du Portugal, qui culmine à quelque 2.000 mètres d’altitude. Ce site a été classé comme géo-parc mondial par l’Unesco en 2020 en raison de son patrimoine géologique exceptionnel.

Manque de moyens

Les maires de plusieurs communes touchées par ces feux, qui ont déjà fait plusieurs blessés légers parmi les pompiers​, ont notamment critiqué la mauvaise gestion des moyens sur le terrain. « Il y a soi-disant beaucoup de moyens » mais « on ne les voit pas », a déploré Sergio Costa, maire de Guarda (nord) dans des déclarations à RTP.

Flavio Massano, maire de Manteigas, avait de son côté critiqué en début de semaine la mauvaise gestion des moyens aériens, estimant que les secours avaient surtout cherché à protéger les zones de passage du tour cycliste du Portugal, au détriment de la forêt.