Incendie en Isère : Le feu a parcouru 80 hectares et progresse actuellement peu

CA BRULE Provoqué vendredi soir par un impact de foudre, l’incendie dans le massif de la Chartreuse qui a déjà ravagé 80 hectares sur les hauteurs de Grenoble progresse peu. Une centaine de personnes avaient préventivement été évacuées dimanche soir

A.V. avec AFP
270 sapeurs-pompiers et 65 engins sont toujours mobilisés en Isèr. (Illustration)
270 sapeurs-pompiers et 65 engins sont toujours mobilisés en Isèr. (Illustration) — PHILIPPE MAGONI/SIPA

L’incendie provoqué vendredi soir par un impact de foudre dans le massif de la Chartreuse, en Isère, sur les hauteurs de Grenoble, progresse actuellement peu, rapporte le Dauphiné Libéré. Une bonne nouvelle, tant la reprise du vent dimanche soir a laissé craindre le pire pour la nuit.

Quelque 130 résidents de plusieurs hameaux sur les contreforts du massif de la Chartreuse en Isère avaient été préventivement évacués dimanche. 270 sapeurs-pompiers et 65 engins sont toujours mobilisés. Ils recevront, si besoin, le concours de moyens aéroportés dans la journée, a précisé la préfecture.

Le préfet de l’Isère demande principalement aux riverains et aux touristes de « ne pas contacter les sapeurs-pompiers » s’ils observent de la fumée ou des flammes sur la zone impactée « afin de ne pas encombrer la ligne téléphonique pour le même signalement », ne pas se rendre sur les lieux, ne pas randonner à proximité ou ne pas utiliser de drone.

Selon les scientifiques, la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes (canicule, sécheresse, incendies, etc.) est une conséquence directe du réchauffement climatique, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.