Canicule : « Le gouvernement n’est pas à la hauteur » face au réchauffement climatique, estime le maire de Lyon

ENVIRONNEMENT L’élu écologiste Grégory Doucet indique ce mercredi sur RTL qu’Emmanuel Macron est selon lui allé « de renoncement en renoncement » sur la problématique de la transition écologique depuis 2017

J.Lau.
Grégory Doucet, ici le mois dernier à Villeurbanne lors d'une conférence de presse de la Nupes avant les élections législatives.
Grégory Doucet, ici le mois dernier à Villeurbanne lors d'une conférence de presse de la Nupes avant les élections législatives. — BONY/SIPA

Le déplacement d’Emmanuel Macron, programmé ce mercredi en Gironde, où deux incendies ont ravagé plus de 20.600 hectares de forêt, ne suffit pas à convaincre Grégory Doucet. Invité de RTL ce mercredi matin, le maire écologiste de Lyon a en effet critiqué le bilan du président de la République sur la question du réchauffement climatique.

« On peut dire qu’aujourd’hui, le gouvernement n’est pas à la hauteur », a-t-il ainsi lancé. Avant de préciser : « Mais tous les précédents ne l’ont pas été également. Prendre au sérieux la menace du réchauffement climatique est une urgence depuis 20 ans. Aujourd’hui, on est en train de la vivre dans nos chairs, dans nos corps. On voit que nos forêts brûlent ».

« Aujourd’hui, on a de nouveau tous ces grands discours »

Grégory Doucet, qui explique avoir lancé à Lyon « un très grand plan de végétalisation avec 140 millions d’euros investis sur cette mandature », afin de « rafraîchir la ville », a adressé une deuxième salve de critiques à l’encontre du chef de l’Etat.

« Au début du premier mandat d’Emmanuel Macron, il nous disait déjà qu’il allait s’emparer de ce sujet de la transition écologique​ comme jamais personne ne s’en était emparé. Ça n’a pas été le cas. On est allé, pendant cinq ans, de renoncement en renoncement. Et aujourd’hui, on a de nouveau tous ces grands discours… »