Canicule : Un parc animalier belge distribue des glaces à ses animaux pour faire face aux fortes chaleurs

AUX PETITS SOINS Certains pensionnaires du parc animalier Pairi Daiza, en Belgique, luttent contre la canicule en mangeant...des glaces

Gilles Durand
— 
Un gibbon se régale avec une glace à Pairi Daiza, un jour de canicule.
Un gibbon se régale avec une glace à Pairi Daiza, un jour de canicule. — Benoît Bouchez

Oh, les bonnes glaces ! La canicule qui sévit actuellement sur l’ouest de l’Europe n’épargne pas les animaux. Ainsi, le parc animalier de Pairi Daiza, en Belgique, a du « mettre en place des mesures spéciales pour les 7.000 animaux afin de contrer les effets des fortes chaleurs », annonce la direction, dans un communiqué.

Au programme, des douches supplémentaires, mais surtout des en-cas glacés. Et visiblement, certains apprécient la petite glace de circonstance, surtout chez les singes. Les primates ont-ils un parfum préféré ? Le communiqué ne le dit pas, mais on mettrait bien une pièce sur pastèque ou banane.

Air conditionné et bassins réfrigérés

Par ailleurs, les soigneurs restent aux petits soins avec ceux qui souffrent davantage des fortes températures. « C’est le cas, par exemple, des cinq pandas géants qui bénéficient de grottes avec air conditionné ou des quatre ours blancs qui ont accès à des bassins réfrigérés ainsi qu’à une grotte de glace », assure le parc.

Qui a dit que les pandas ne mangeaient que du bambou? A Pairi Daiza, en période de canicule, ils sont au régime glacé.
Qui a dit que les pandas ne mangeaient que du bambou? A Pairi Daiza, en période de canicule, ils sont au régime glacé. - Benoît Bouchez

Une vigilance accrue s’exerce aussi sur les morses et les pingouins qui, dans leur milieu naturel, n’ont guère l’habitude du cagnard. « Ces bassins et locaux sont réfrigérés et climatisés grâce à l’énergie verte produite essentiellement par l’installation solaire qui s’étend sur 20 hectares », précise la direction.

Bien sûr, le parc ne laisse pas, non plus, griller les visiteurs sur place. Des brumisateurs ont notamment été installés dans la zone baptisée Terre du Froid. Attention aux chocs thermiques !