Seine-Maritime: Une balle retrouvée dans le corps de l'orque morte dans la Seine

NECROPSIE C'est cependant le manque de nourriture qui aurait été fatal à l'animal

20 Minutes avec agence
— 
L'orque décédée mesurait 4,26 mètres de long pour 1.100 kg. Photo d'illustration.
L'orque décédée mesurait 4,26 mètres de long pour 1.100 kg. Photo d'illustration. — Olivier Dubrock

L’enquête concernant l’orque retrouvée morte dans la Seine fin mai se poursuit. Les résultats de sa nécropsie ont été communiqués ce mercredi par la préfecture de Seine-Maritime dans un communiqué. Cette analyse a d'abord permis d’identifier le sexe de cette orque, qui était donc une femelle, indique Paris-Nomandie.

Les raisons de la mort de l’animal n’ont pu être déterminées. Une balle a toutefois été retrouvée à la base de son crâne, alors que l’orque est une espèce protégée mondialement. Cette blessure pourrait cependant dater de plusieurs mois. À l’heure actuelle, l’hypothèse la plus probable est un décès par manque de nourriture antérieur à son passage dans la Seine.

Un champignon non mortel

L'orque mesurait 4,26 mètres de long pour 1.100 kg, soit un poids nettement inférieur à la norme pour son âge. Contrairement à ce que l’on pensait, elle n’était par ailleurs pas atteinte de murcomycose mais présentait une infection à un champignon commun et inoffensif, le Saprolegnia sp.