Gennevilliers : Une usine va transformer les déchets organiques des ménages en engrais et en gaz

ENERGIE VERTE La centrale devrait entrer en service en 2025

20 Minutes avec agence
— 
L'usine produira du gaz et de l'engrais à partir des déchets organiques des ménages. Photo d'illustration.
L'usine produira du gaz et de l'engrais à partir des déchets organiques des ménages. Photo d'illustration. — M.LIBERT/20 MINUTES

Devrons-nous bientôt nous habituer à une quatrième poubelle de tri où jeter les déchets alimentaires dont le recyclage sera obligatoire le 1er janvier 2024 ? Le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers à Paris et en petite couronne, a en tout cas d’ores et déjà pris les devants. Elle va ouvrir en 2025 à Gennevilliers ( Hauts-de-Seine) un site de biométhanisation destiné à traiter et recycler ces déchets, rapporte Les Echos.

Le projet est mené en partenariat avec le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (Sigeif). Il a pour objectif de transformer en biogaz et en fertilisant agricole pas moins de 50.000 tonnes de déchets alimentaires chaque année.

43.000 tonnes d’engrais par an

Cette quantité de matière première devrait permettre de produire 30.000 MWh de biogaz et 43.000 tonnes d’engrais par an. Avant d’en arriver là, il sera cependant nécessaire d’installer les infrastructures adaptées à la collecte spécifique de ces déchets. A Gennevilliers, les travaux en ce sens s’élèvent à environ 53 millions d’euros.