Nouvelle-Aquitaine : Attention à l’ambroisie, cette plante invasive très allergisante

ATCHOUM L’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine préconise d’arracher les pieds avant la floraison pour éviter que l’espèce ne prospère

E.P.
— 
L'ambroisie est une plante invasive originaire d'Amérique du Nord qui est très allergisante.
L'ambroisie est une plante invasive originaire d'Amérique du Nord qui est très allergisante. — KONRAD K/SIPA

L’ambroisie est une espèce invasive originaire d’Amérique du Nord dont le pollen possède un fort pouvoir allergisant. « Cinq grains de pollen par mètre cube d’air suffisent pour entraîner une réaction allergique chez des personnes sensibles », précise l'agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué, ce jeudi.

Les symptômes varient selon la sensibilité des personnes (rhinite, conjonctivite, trachéite, urticaire, eczéma et dans 50 % des cas, apparition ou aggravation de l’asthme). Dans la région, les départements des Deux-Sèvres, la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne et le Lot-et-Garonne sont les plus colonisés par cette espèce.

A arracher avant la floraison

Les autorités sanitaires recommandent, s’il y a seulement quelques plants, de les arracher avant la floraison (fin juillet), après avoir enfilé des gants. Ils peuvent ensuite être compostés ou apportés en déchèteries. Mais de juillet à septembre, pendant la période de floraison, il ne faut rien faire au risque d’aggraver la situation en diffusant plus largement les graines. Il faudra alors patienter jusqu’au printemps prochain pour l’arrachage.

Lorsque les plants repérés sont en dehors des limites de sa propriété, il faut signaler la zone infestée sur la plateforme interactive signalement ambroisie.