Le monde est confronté à « un état d’urgence des océans », alerte le chef de l'ONU

POLLUTION Le monde doit se mobiliser pour les préserver et éviter des conséquences catastrophiques pour l’environnement et l’humanité, déclare Antonio Guterres

20 Minutes avec AFP
— 
Le chef de l'ONU alerte sur
Le chef de l'ONU alerte sur — Canva

Les avertissements se multiplient pour tenter de préserver notre planète bleue. Ce lundi, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a alerté sur la santé des océans. Le monde doit se mobiliser pour les préserver et éviter des conséquences catastrophiques pour l’environnement et l’humanité, a-t-il déclaré.

« Malheureusement, nous avons pris l’océan pour acquis. Nous sommes actuellement confrontés à ce que j’appellerais un état d’urgence des océans », a ajouté le Portugais en ouverture d’une conférence de l’ONU sur les océans rassemblant à Lisbonne des milliers de responsables politiques, d’experts et défenseurs de l’environnement.