Bassin d’Arcachon : Plus de 300 poussins goélands retrouvés morts de déshydratation

CANICULE Les jeunes oiseaux sont très fragiles pendant leurs premiers jours de vie

E.P.
— 
Un goëland (illustration).
Un goëland (illustration). — SICCOLI PATRICK/SIPA

C’est un triste recensement qu’a effectué la Sepanso, en charge de la gestion de la réserve naturelle nationale du Banc d'Arguin, située à l’entrée du bassin d’Arcachon face à  la dune du Pilat. Quelque 313 poussins goélands ont été retrouvés sans vie, morts de déshydratation, informe l’ONG dans un post sur les réseaux sociaux, ce jeudi. Les fortes chaleurs qui ont frappées le sud-ouest ont été fatales à ces jeunes, particulièrement vulnérables.


Le 16 juin, l’organisation alertait sur la nécessité de bien respecter les zonages mis en place sur le banc d’Arguin pour ne pas déranger les goélands et en particulier les plus jeunes.