Pyrénées : Un ours retrouvé mort au fond d’un canyon, la piste d’une bagarre avec un congénère privilégiée

ENQUETE La découverte de cet ours mort a eu lieu dimanche au sud de la Haute-Garonne. La piste d’une responsabilité humaine est écartée

H.M.
— 
Un ours brun. Illustration.
Un ours brun. Illustration. — Valtteri Mulkahainen / Sole / Sipa

L’information est officialisée ce mardi mais c’est dimanche qu’un ours​ a été découvert mort dans un canyon situé sur la commune de Melles, au sud de la Haute-Garonne. L’animal était âgé « d’un an et demi environ », selon Christophe Amunzateguy, le procureur de la République de Saint-Gaudens. Il indique avoir ouvert dès dimanche « une enquête pour destruction non autorisée d’espèce protégée » confiée aux agents de l’Office français de la biodiversité.

Mais le magistrat précise que l’autopsie réalisée ce mardi « a clairement exclu toute intervention humaine, et établi que le décès de cet ours était certainement la suite d’un affrontement avec un autre ours ou un autre animal ».

Au moins quatre ours des Pyrénées sont morts ces deux dernières années, dont trois en 2020 : Cachou, empoisonné en Aragon, Sarousse, abattue par un chasseur espagnol, et une ourse mystère tuée par balle(s) en Ariège. En novembre 2021, un chasseur ariégeois a tué une ourse​ qui venait de l’attaquer lors d’une battue aux sangliers.

La réglementation prévoit que les plantigrades morts à la suite d’une intervention humaine doivent être remplacés. Ce qui n’est pas de ceux qui périssent de mort naturelle ou accidentelle.