Vague de chaleur : Un demi-milliard pour végétaliser les villes françaises

OASIS CITADINE « Le gouvernement va favoriser le développement d’îlots de fraîcheur en ville »

20 Minutes avec AFP
Alors que les épisodes de chaleur se multiplient, le gouvernement veut favoriser le développement d'îlots de fraîcheur en ville. (PHOTO D'ILLUSTRATION)
Alors que les épisodes de chaleur se multiplient, le gouvernement veut favoriser le développement d'îlots de fraîcheur en ville. (PHOTO D'ILLUSTRATION) — Canva

Les vagues de chaleur se multiplient et, dans les villes, la chaleur est particulièrement étouffante. Pour faire face aux hausses drastiques du thermomètre, la Première ministre Elisabeth Borne a réuni ce mardi les préfets de région et les directeurs des agences régionales de santé (ARS). Et pour mieux faire face à l’avenir, le gouvernement va créer un fonds de 500 millions d’euros pour la « renaturation », a annoncé Olivia Grégoire.

Face à « cette vague importante, forte, précoce, inédite en cette période », annoncée pour les jours à venir, le gouvernement « appelle à la vigilance et déploie des mesures d’accélération de la préparation aux conséquences du dérèglement climatique », a indiqué la porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil des ministres.

Des chaleurs difficiles pour les plus fragiles

La cheffe du gouvernement a réuni à 17 heures « en visio-conférence l’ensemble des préfets de région ainsi que les directeurs généraux d’agences régionales de santé », tandis que le ministre de l’Education nationale Pap Ndiaye échangera « avec les recteurs », a-t-elle précisé.

Le gouvernement « a déjà donné instruction à tous les services de l’État de veiller à ce que les différents dispositifs de mise à l’abri et d’accompagnement soient opérationnels et ce dès demain », a-t-elle ajouté, en prévision de « ces journées qui vont être difficiles pour nous tous, et particulièrement pour les plus fragiles ».

Des « îlots de fraîcheur en ville »

« Le gouvernement va favoriser le développement d’îlots de fraîcheur en ville en s’engageant très fortement pour accompagner les collectivités locales dans l’adaptation aux conséquences du dérèglement climatique », a réaffirmé la porte-parole. Un programme de renaturation des villes, les centres-villes, va être lancé, doté d’un fonds important de 500 millions d’euros, « justement pour venir cofinancer, aux côtés des collectivités locales qui en expriment le besoin, ces opérations de renaturation », a précisé Olivia Grégoire.

La France subira des températures très largement au-dessus de 30°C cette semaine, une vague de chaleur particulièrement précoce, énième avant-goût d’une planète qui se réchauffe, dans un contexte de sécheresse exceptionnelle des sols qui fait craindre pertes de récoltes et incendies dans l’Hexagone.