Drôme : Montélimar enregistre son mois de mai le plus sec depuis 1920

CA URGE ! Le département fait face à un déficit de précipitations de 70 %

20 Minutes avec agence
Les records de faible pluviosité se sont multipliés dans la Drôme au mois de mai. Photo d'illustration.
Les records de faible pluviosité se sont multipliés dans la Drôme au mois de mai. Photo d'illustration. — M.LIBERT/20 MINUTES

Jamais il n’avait aussi peu plu en mai à Montélimar (Drôme) depuis qu’une station météorologique a fait son apparition dans la ville en 1920. Les précipitations cumulées ont atteint 5,4 mm au cours du mois, là où la moyenne est de 83 mm. Un record vieux de 100 ans est ainsi tombé, rapporte France Bleu Drôme Ardèche. Le précédent datait en effet de mai 1922, quand 9,8 mm de pluie étaient tombés.

Une sécheresse généralisée

Montélimar n’est pas la seule ville de la Drôme à déplorer un cruel manque de précipitations. Les communes d’Étoile-sur-Rhône et Donzère ont-elles aussi atteint des niveaux de sécheresse inconnus jusqu’ici. A Valence (Drôme), où il pleut en moyenne neuf jours en mai, seuls trois journées de pluie ont été enregistrées cette année. Un record établi en 1976 est tombé.

L’ensemble du département est concerné par le phénomène, avec un déficit de pluie estimé à 70%. Face à cette situation climatique, de nombreuses zones de la Drôme font l’objet d’une alerte renforcée sécheresse.