Drôme : Un loup abattu par un tir de défense pour la troisième fois depuis le début de l’année

ANIMAUX Un loup avait déjà été abattu au même endroit en mars dernier

20 Minutes avec agence
— 
Un tir de défense renforcée a tué un loup dans la nuit de samedi à dimanche à Gigors-et-Lozeron, dans la Drôme (illustration).
Un tir de défense renforcée a tué un loup dans la nuit de samedi à dimanche à Gigors-et-Lozeron, dans la Drôme (illustration). — Fabrice Elsner/20 Minutes

Un lieutenant de louveterie a abattu un loup à Gigors-et-Lozeron (Drôme) dans la nuit de samedi à dimanche. Le spécialiste est intervenu dans la propriété d’un éleveur chez lequel plusieurs attaques avaient déjà eu lieu au cours des 12 mois précédents. Le coup de feu qui a tué l’animal est un tir de défense renforcée, précise  France Bleu Drôme Ardèche.

300 bêtes tuées par les loups

Les attaques attribuées à des loups se multiplient dans la Drôme. 88 d’entre elles ont été officiellement enregistrées depuis le début de l’année. Elles ont causé la mort de plus de 300 animaux. Le tir mortel à Gigors-et-Lozeron constitue le troisième abattage de loup dans le département depuis le 1er janvier 2022.

Le premier avait eu lieu dans la nuit du 8 au 9 février dernier sur les hauteurs de Crest (Drôme). Le deuxième était déjà intervenu à Gigors-et-Lozeron dans la nuit du 7 au 8 mars. Le loup abattu se trouvait alors sur un terrain appartenant au même éleveur.