Haute-Savoie : Suspension de l’autorisation d’abattre 170 bouquetins sans vérification préalable

FAUNE La capture et le dépistage de 30 bouquetins restent néanmoins autorisés

20 Minutes avec agence
— 
Un arrêté permettant l'abattage indistinct de 170 bouquetins en Haute-Savoie a été partiellement suspendu. Photo d'illustration.
Un arrêté permettant l'abattage indistinct de 170 bouquetins en Haute-Savoie a été partiellement suspendu. Photo d'illustration. — AUSLOOS/SIPA

La suspension de l’article 1 de l’arrêté préfectoral du 17 mars, comprenant l’abattage indiscriminé de 170 bouquetins dans le Bargy (Haute-Savoie) a été actée par le tribunal administratif de Grenoble (Isère) ce mardi. La mesure avait été prise pour lutter contre la circulation de la brucellose, explique Le Dauphiné Libéré.

Une population totale de 370 animaux

L'arrêté autorisait l'abattage des bouquetins sans savoir s’ils étaient porteurs ou non de la maladie bactérienne. Le texte avait été attaqué par différentes associations de défense de l'environnement. Une pétition réunissant plus de 15.000 signataires avait soutenu ces activistes. La décision de justice a été saluée par les plaignants qui se sont dits soulagés.

L’ensemble du texte n’a cependant pas été suspendu. Les mesures concernant la capture, le dépistage et l’euthanasie si le bouquetin est malade sont toujours de rigueur. Dès cette année, au moins 30 individus marqués seront capturés et soumis à ces tests. La population locale de bouquetins est estimée à 370 animaux.