Chambéry : Chèvres et moutons entretiennent les espaces verts d’un Ehpad

ECO-PATURAGE Les animaux vont rester à l’Ehpad pendant presque un mois

20 Minutes avec agence
— 
L'éco-pâturage utilise les animaux pour tondre et débroussailler sans bruit ni pollution. Photo d'illustration.
L'éco-pâturage utilise les animaux pour tondre et débroussailler sans bruit ni pollution. Photo d'illustration. — Nennieinszweidrei / Pixabay

À Chambéry (Savoie), les moutons et les chèvres d’une éleveuse locale ont pris possession des jardins des deux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), Césalet Dessous et Césalet Dessus. L’objectif est de mettre en place un écopâturage qui utilise les animaux, comme les ovins, pour débroussailler et tondre les espaces extérieurs, explique Le Dauphiné Libéré.

Les animaux devraient rester sur place pendant près d’un mois. Cette méthode présente l’avantage de ne pas faire de bruit, de ne générer aucune pollution et de n’avoir aucun impact sur la faune et la flore locales. La démarche a été commencée par le Centre hospitalier métropole Savoie (CHMS).

Une distraction pour les pensionnaires

L’établissement a signé une convention de partenariat avec l’éleveuse. Celle-ci a par ailleurs gratuitement proposé aux résidents de l’Ehpad une animation autour de la tonte de la laine des animaux ce jeudi. Une trentaine de personnes âgées ont ainsi eu la joie d’assister à la tonte d’un jeune bélier de quatre ans.