Après le Ventoux, bientôt un dixième parc naturel régional en Provence ?

PROTEGER LA NATURE La région réfléchit à classer la plaine des Maures, dans le Var, en Parc naturel régional. Ce serait le dixième en Provence, après le Mont-Ventoux (Vaucluse)

20 Minutes avec AFP
— 
Le Mont Ventoux, aussi appelé le mont chauve
Le Mont Ventoux, aussi appelé le mont chauve — PhotoSport Int/Shutters/SIPA

Après le parc naturel régional du Mont-Ventoux (Vaucluse), le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur pousse pour la création d’un autre parc, dans la plaine des Maures (Var), pour dessiner un arc d’espaces protégés dans une zone très exposée au changement climatique. Ce PNR a mis plus de 10 ans à naître : « tout le monde se battait, agriculteurs, chasseurs, promeneurs, communes, motards, cyclistes », et aujourd’hui « tout le monde est gagnant », a expliqué Renaud Muselier, le président de la région Paca.

En deux ans, la structure a notamment engagé la conversion des pistes de ski en sport quatre saisons et réaménagé le sommet du Mont-Ventoux, point d’étape cycliste mythique, à 1.910 mètres d’altitude. Il s’agit du 9e parc naturel régional en région Paca, qui s’ajoutent aux quatre parcs nationaux.

Refuge de la tortue d’Hermann

Et Renaud Muselier pense déjà à un 10e PNR, sur la plaine des Maures où plus de 7.000 hectares de forêt ont été ravagés par un incendie à l’été 2021. Cette réserve naturelle est le refuge des tortues d’Hermann, inscrites sur la liste rouge nationale des espèces menacées et protégées au niveau international et européen.

La création d’un PNR sur cette plaine, dans l’arrière-pays de Saint-Tropez, permettrait de « boucler un arc intérieur » avec une succession de parcs protégés : Mont-Ventoux, Luberon, Alpilles, Verdon, Préalpes, pour finir par le parc national du Mercantour, énumère Renaud Muselier.