Gironde : Un faucon opéré avec succès dans le nouveau centre de chirurgie de la LPO

SAUVETAGE Près de trois quarts des accueils réalisés par le centre de soins à la faune sauvage sont liés à l’impact de l’Homme

Elsa Provenzano
— 
Le faucon hobereau a été recueilli avec une fracture ouverte à l'aile.
Le faucon hobereau a été recueilli avec une fracture ouverte à l'aile. — LPO Aquitaine
  • Le centre de soins de la faune sauvage de la LPO s’est équipé d’une salle de chirurgie après un appel aux dons.
  • La première opération sur un faucon hobereau vient d’y être réalisée avec succès.
  • Avec plus de 5.000 animaux pris en charge en 2021 c’est l’une des plus importantes structures en France pour les soins à la faune sauvage.

Un faucon hobereau, dont l’aile était fracturée après une collision avec un véhicule, a été opéré avec succès dans la nouvelle salle de chirurgie du  centre de soin de la faune sauvage de la ligue de protection des oiseaux (LPO) Aquitaine. C’est la première opération réalisée dans cette salle équipée grâce à un appel aux dons, a expliqué la LPO ce mercredi.

Une vétérinaire spécialisée sur la faune sauvage a été recrutée dans le centre de la LPO, à Audenge.
Une vétérinaire spécialisée sur la faune sauvage a été recrutée dans le centre de la LPO, à Audenge. - LPO Aquitaine

« La vétérinaire du Centre a pu affiner son diagnostic en effectuant une radio de l’animal directement sur place, explique la LPO. Après une heure d’intervention, la vétérinaire a pu lui poser une broche, permettant à l’os et ses fragments de rester alignés, et favoriser ainsi la consolidation. » Le rapace s’est bien remis de son anesthésie et un traitement lui est administré pour éviter tout risque d’infection.

Plus de 5.000 animaux recueillis

Une vétérinaire spécialisée en soins à la faune sauvage a été recrutée en février dernier pour soigner les pensionnaires dans cette salle de chirurgie qui permet de réduire le temps de prise en charge, avec la possibilité de réaliser des radiographies sur place et de minimiser le stress pour l’animal.

En 2021, le centre de soins basé à Audenge en Gironde a franchi la barre des 5.000 animaux sauvages en détresse accueillis (oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens), soit un chiffre record depuis l’ouverture de la structure en 2003. Les oiseaux représentent 69 % des effectifs accueillis et les mammifères 30 %. Sur les animaux pris en charge au cours de 2021, 58 % ont retrouvé leur liberté après les soins. Sur l’année, 74 % des accueils des animaux ont été liés à l’impact de l’Homme.

Le centre d’Audenge, l’un des plus grands de France, espère devenir un pôle de référence en matière de soins à la faune sauvage.