Bretagne : La menace d’une sécheresse commence à planer dans la région

METEO En raison d’un déficit pluviométrique ces six derniers mois, les niveaux des nappes d’eau souterraines sont bas dans la région. Le préfet d’Ille-et-Vilaine appelle à réduire sa consommation

Jérôme Gicquel
— 
La Bretagne souffre d'un déficit pluviométrique (illustration).
La Bretagne souffre d'un déficit pluviométrique (illustration). — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Mais où est donc passée la pluie en Bretagne ? Si souvent moquée pour sa météo, la région n’a presque pas vu une goutte de pluie depuis six mois. Comme un peu partout sur le territoire, ce déficit pluviométrique inquiète avec la crainte d’une grande sécheresse cet été. Depuis une semaine, le département d’Ille-et-Vilaine est ainsi placé en état de vigilance. Autour de Rennes, les niveaux des nappes d’eau souterraines sont en effet bas, voire très bas, dans certains endroits.


« La saison hivernale 2020-2021 a été plutôt sèche avec une pluviométrie déficitaire, souligne la préfecture. Malgré un mois d’octobre caractérisé par des cumuls de précipitations importants, les mois suivants ont été majoritairement marqués par un déficit pluviométrique jusqu’en avril. » Résultat, la recharge des nappes est arrivée tardivement et a été de courte durée. Les niveaux des rivières du Meu et du Couesnon inquiètent également et ont franchi à certains endroits le seuil de vigilance.

Pas d’amélioration dans les prochains jours

Une situation qui ne devrait pas s’améliorer dans les prochains jours avec des journées globalement ensoleillées et des températures qui vont grimper à partir de ce week-end. « Les prévisions météorologiques ne permettent pas d’entrevoir une amélioration pérenne de la situation hydrique dans le département », indique la préfecture.

Dans ce contexte, le préfet invite les particuliers, industriels, agriculteurs et collectivités à « réduire de manière volontaire » leur consommation d’eau.