Non, cette vidéo virale ne montre pas une Lune gigantesque au pôle Nord

FAKE OFF La vidéo d'une prétendue éclipse au pôle Nord a été vue plus de 7 millions de fois. Il s'agit d'un montage créé par un spécialiste en images de synthèse

M.Co.
Cette vidéo est l'?uvre d'Aleksey Patrev, un créateur d'images de synthèse.
Cette vidéo est l'?uvre d'Aleksey Patrev, un créateur d'images de synthèse. — Capture d'écran Twitter
  • Une vidéo qui montrerait une Lune gigantesque au pôle Nord a été vue plus de sept millions de fois sur Twitter, depuis sa publication mardi.
  • Il s’agit en réalité d’un montage fait par Aleksey Patrev, un créateur d’images de synthèse.
  • De plus, plusieurs éléments de la vidéo n’ont aucun sens scientifique, rappelle une chercheuse à 20 Minutes.

Sept millions de vues pour un montage réussi mais trompeur. Une vidéo qui montrerait une éclipse de lune au pôle Nord a été partagée plus de 67.000 fois sur Twitter. On y voit la lune, d’une taille étonnamment grande, surgir à l’horizon, par-dessus un paysage sans une trace de glace. L’astre continue sa course en effectuant une rotation et en couvrant le Soleil, avant de disparaître.

La vidéo, qui n’est pas créditée, a suscité admiration et moqueries en commentaires, certains internautes s’émerveillant des images, tandis que d’autres pointaient leur irréalisme.


Les images circulent aussi sur Instagram, Tumblr ou encore Facebook.

FAKE OFF

La vidéo est une création d’Aleksey Patrev, un artiste ukrainien qui crée des images de synthèse. Hoax Eye, un compte chasseur de fake, l'avait retrouvée en 2021 sur TikTok. La vidéo figure également sur la chaîne YouTube de l’artiste, où il est connu sous le pseudo d’Aleksey_N. Elle y a recueilli un demi-million de vues en dix mois.

Si vous avez eu un coup de cœur pour la séquence, le créateur l'a même mise en vente sous forme de NFT. Sur la page de la vente, il précise que cette œuvre, intitulée Supermoon [Superlune] montre « un survol lunaire de trente secondes entre la Russie et le Canada ». Point de pôle Nord ici.

Outre le fait que la vidéo a été créée par un spécialiste des images de synthèse, plusieurs éléments montrent qu’il s’agit d’un montage. En plus de la taille de la Lune, bien trop grande lorsqu’on la compare au Soleil, « on ne doit pas voir la Lune tourner », réagit Sandrine Guerlet. « Elle est en rotation synchrone avec la Terre, c’est-à-dire qu’elle fait un tour sur elle-même dans le même temps qu’elle fait un tour autour de la Terre, en vingt-huit jours, et elle nous présente donc toujours la même face, qu’on soit au pôle Nord ou n’importe où sur Terre », complète la scientifique, spécialisée dans l’étude des atmosphères planétaires.

Autre élément douteux, la Lune passe par plusieurs phases dans la vidéo, ce qui est impossible en une journée : « Au début de la vidéo, il y a comme une pleine lune (la face devant nous est éclairée) alors que le Soleil est derrière la Lune, ajoute la chercheuse. La Lune ne peut pas changer de phase, passant de pleine lune en nouvelle lune, en quelques minutes, cela prend quatorze jours… ! » Une vidéo qui ne tourne pas rond.