Ardennes : Les chenilles urticantes du chêne refont leur apparition

INSECTES Ce lépidoptère peut provoquer piqûres et démangeaisons

20 Minutes avec agence
— 
La chenille urticante du chêne, de retour dans les Ardennes, est aussi appelée chenille processionnaire. Photo d'illustration.
La chenille urticante du chêne, de retour dans les Ardennes, est aussi appelée chenille processionnaire. Photo d'illustration. — M.Bosredon/20Minutes

Les chenilles urticantes du chêne sont de retour dans les Ardennes. Cet insecte gris clair avec une bande dorsale noire et de longs poils blancs, s’installe en colonie dans les chênes, où il trouve sa nourriture. Il peut provoquer plusieurs problèmes, de santé notamment : réactions allergiques, démangeaisons, œdèmes.

Animaux et humains sont concernés, précise L’Ardennais. Peu de solutions fonctionnent pour se débarrasser de ces insectes aussi appelés chenilles processionnaires. Des nichoirs à mésanges ont été installés, car l’oiseau en est friand. Il est également possible d’enlever les nids à la main, à condition d’être protégé.

Consulter en cas de piqûre

Ces insectes libèrent des soies urticantes microscopiques dans l’air pour se protéger des prédateurs. En plus d’être dangereuses pour la santé de l’homme, les chenilles processionnaires peuvent fragiliser l’arbre sur lequel elles sont installées et attirer d’autres parasites.

En cas de piqûre, il est recommandé de consulter un médecin ou pharmacien. Des pommades à la cortisone ou antihistaminiques peuvent être prescrites.