Caen : Les distributions de coccinelles (à deux points), mangeuses de pucerons

VORACES Depuis 1984, chaque année, d'avril à juillet, une distribution gratuite de pontes de coccinelles est proposée aux habitants de Caen (Calvados), une jolie tradition écolo

20 Minutes avec agences
— 
Les coccinelles, des petites bêtes très utiles aux jardiniers, en plus d’être jolies (Illustration)
Les coccinelles, des petites bêtes très utiles aux jardiniers, en plus d’être jolies (Illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Pucerons, cochenilles, cicadelles… Ces insectes vous donnent le bourdon ? La ville de Caen (Calvados) a une solution, depuis trente-huit ans : un insecticide tout mignon, à pois. Du 22 avril au 8 juillet 2022, chaque vendredi, des distributions – gratuites ! - de pontes de coccinelles (et de chrysopes, appelées « la demoiselle aux yeux d’or ») seront encore organisées au Jardin des plantes, annonce Actu.fr.

Les larves sont élevées au sein de l’insectarium de la ville de Normandie et font fureur chez les jardiniers amateurs de la région.

Cela nécessite d’avoir déjà repéré des pucerons dans son jardin

Il faut dire que « la bête à bon Dieu » est incroyablement efficace : une larve de coccinelle (à deux points) peut manger 50 à 70 pucerons par jour. Une alternative 100 % bio aux insecticides chimiques (interdits pour les particuliers depuis le 1er janvier 2019). L’initiative, qui sensibilise le grand public aux vertus du jardinage au naturel nécessite néanmoins d’avoir déjà repéré des pucerons dans son jardin (sinon les larves n’ont rien à manger et meurent).

Chacun repart avec sa petite boîte et ses quelques milligrammes de poudre jaune, des œufs déposés sur une feuille blanche qu’il faudra agrafer sur le végétal infecté une fois les points jaunes devenus noirs, signe que des larves ont vu le jour. Il est aussi possible d’acheter des larves de coccinelles sur les sites internet d’entreprises spécialisées ou des jardineries en ligne.