Hauts-de-Seine : Plus de deux millions d’euros pour la sauvegarde des forêts

ECOSYSTEME Quatre forêts nationales situées sur neuf communes sont concernées

20 Minutes avec agence
Les forets nationales de Meudon, Verrières, Fausse-Reposes et de la Malmaison (Hauts-de-Seine) sont concernées par la convention. Photo d'illustration.
Les forets nationales de Meudon, Verrières, Fausse-Reposes et de la Malmaison (Hauts-de-Seine) sont concernées par la convention. Photo d'illustration. — SIPA

Le département des Hauts-de-Seine et l’Office national des forêts (ONF) ont annoncé fin mars leur intention commune d’investir 2,4 millions d’euros dans les bois du département. Les deux organismes ont signé à ce sujet une convention de passage et de subventionnement en faveur des forêts urbaines. Le budget indiqué sera réparti sur cinq ans précise Actu Hauts-de-Seine.

Quatre forêts nationales

Les fonds serviront à assurer le maintien et le développement des chemins de promenade et de randonnée dans les forêts de Meudon, Verrières, Fausse-Reposes et de la Malmaison (Hauts-de-Seine). Ces quatre sites nationaux sont répartis sur neuf communes du département. L’ONF y a récemment adopté une nouvelle politique de préservation.

L’office entend notamment « pallier les faiblesses et menaces pesant sur l’espace forestier et de valoriser les atouts et opportunités de ce dernier », a expliqué le Département dans un communiqué. Le partenariat a été signé par le directeur de l’Agence territoriale Île-de-France Ouest de l’ONF Michel Béal et le président LR des Hauts-de-Seine Georges Siffredi.