Loiret : L’impact de la vague de froid sur l’agriculture moins fort qu’en 2021

CLIMAT Les températures des prochaines semaines vont être décisives

20 Minutes avec agence
Le gel a pour l'instant posé moins de problèmes aux agriculteurs du Loiret qu'en 2021. Photo d'illustration.
Le gel a pour l'instant posé moins de problèmes aux agriculteurs du Loiret qu'en 2021. Photo d'illustration. — music4life / Pixabay

Dans le Loiret, les producteurs sont inquiets après la vague de gel qui vient de frapper la France. Même si le bilan de la vague de froid s’annonce moins catastrophique qu’en 2021, il y aura quand même des pertes conséquentes, a expliqué France Bleu Orléans. Difficile, pour l’heure, de dresser un bilan définitif.

Des cultivateurs résignés

« On a peut-être évité le pire, mais on va attendre les quinze jours voire trois semaines qui viennent pour voir ce qui sort », a estimé une vigneronne de Cléry-Saint-André (Loiret). À Saint-Hilaire (Loiret), un producteur de cerises a quant à lui espéré faire « au moins une demi-récolte » cette année. Il avait perdu 90 % de sa production en 2021,

Le cumul de ces deux mauvaises années préoccupe les producteurs. La vigneronne craint par exemple de se retrouver sans stock. « En 2020, j’ai fait 45.000 bouteilles. En 2021, j’en ai fait 600. Ça va suffire pour vendre cette année, mais l’année prochaine, avec ça, on n’a plus rien », a-t-elle témoigné.