Côte-d’Or : Les viticulteurs de la côte de Beaune utilisent un nouveau type de tour antigel

CLIMAT Une innovation qui pourrait aider les viticulteurs à faire face aux coups de froid tardifs

20 Minutes avec agence
— 
Les tours antigel ont été utilisées pour la première fois dans le sud de la côte de Beaune (Côte-d'Or). Photo illustration.
Les tours antigel ont été utilisées pour la première fois dans le sud de la côte de Beaune (Côte-d'Or). Photo illustration. — UGO AMEZ/SIPA

Les viticulteurs des alentours de Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet (Côte-d’Or) se sont organisés pour protéger leur production du gel. Ils ont installé des tours spécialement destinées à lutter contre les conséquences du gel advectif sur les raisins. Il s’agit d’un phénomène météorologique généré par la conjonction d’un vent du nord et d’une masse de froid importante, explique Le Bien Public.

Deux systèmes en un

C’est la première fois que de tels appareils sont utilisés dans le sud de la côte de Beaune (Côte-d'Or). Les tours sont constituées d’une éolienne pivotante fonctionnant avec un moteur diesel et d’une chaudière alimentée aux granulés de bois. Une tour consomme plusieurs centaines de kilos de ces pellets chaque nuit.

Les viticulteurs ont aussi disposé des bougies sur les parcelles plus petites. Les tours antigel sont quant à elles disposées sur les terrains les plus vastes. « L’hélice arrière aspire l’air chaud et le repousse par l’avant sur la parcelle, détaille un utilisateur. Le but est d’assécher la masse d’air et d’éviter que le givre se forme ».