Savoie : Pour préserver la biodiversité d’une forêt, une association l’achète

ENVIRONNEMENT Le développement d’essences forestières variées va être favorisé

20 Minutes avec agence
Le but est d'assurer l'immunité de la forêt face aux catastrophes et aux dérèglements climatiques.
Le but est d'assurer l'immunité de la forêt face aux catastrophes et aux dérèglements climatiques. — RAPHAEL BLOCH/SIPA

Cerf Vert a racheté début 2022 une parcelle forestière de 22 ha au Noyer (Savoie). Tout comme avec sa première acquisition en Ardèche, ce jeune groupement forestier a pour objectif d’exploiter ce bois à flanc de montagne tout en préservant son écosystème, explique Le Dauphiné libéré. Sa démarche se veut participative et citoyenne.

Une partie de la forêt en libre évolution

Depuis sa création en 2020, environ 120 associés ont apporté leur soutien et leur capital à Cerf Vert. Dans le massif des Bauges, le groupement va devoir s’occuper d’un espace situé entre 1.100 et 1.700 m d’attitude et regroupant différentes essences d’arbres résineux et feuillus. Son rôle va être de favoriser cette diversité, qui assure selon lui l’immunité de la forêt face aux catastrophes et aux dérèglements climatiques.

Aucune coupe rase ne sera pratiquée et une partie de la forêt inexploitée depuis 40 ans sera laissée en libre évolution. Enfin, afin de sensibiliser à la biodiversité, l’association lyonnaise a également l’intention d’organiser des événements et des partenariats avec des associations locales.