L’Hérault passe en vigilance jaune crues après l’épisode méditerranéen

INTEMPERIES Le département de l’Hérault a fait l’objet de fortes précipitations ce week-end lors d’un épisode méditerranéen inhabituel pour la saison

Jérôme Diesnis
— 
L'orb est sorti de son lit et a inondé les plaines de Saint-Pierre et de Sauclières, à proximité de Béziers.
L'orb est sorti de son lit et a inondé les plaines de Saint-Pierre et de Sauclières, à proximité de Béziers. — Sdis 34

Le département de l’Hérault est passé en vigilance jaune pour les crues. L’Orb et l’Hérault, qui sont sortis de leur lit en plaine, dimanche, étaient particulièrement surveillés. Le fleuve qui traverse Béziers est monté jusqu’à 12,43 m dimanche à 22h30, à quelques centimètres de la cote d’alerte (12,50 m). La crue de L’Orb a notamment inondé les basses plaines de Saint-Pierre et de Sauclières où plusieurs personnes ont dû être évacuées.

Les deux fleuves sont depuis en lente décrue, justifiant le passage de la vigilance organe à la vigilance jaune. « La crue du tronçon amont s’est propagée et conduit à des débordements localisés sur l’Hérault aval, explique Vigicrues dans son bulletin publié ce lundi matin. Les pluies ont cessé mais les niveaux continuent à monter lentement ce qui conduit à inonder les plaines en lit majeur. Le niveau maximal à Agde devrait être atteint dans la matinée de lundi. »

Deux hommes secourus par les pompiers

L’épisode méditerranéen n’a pas fait de victime. Mais deux personnes ont été secourues par les pompiers au cours du week-end par les pompiers. L’une bloquée à l’intérieur de son véhicule dans un mètre d’eau après avoir forcé un barrage pour s’engager sur une route inondée.

La seconde a été emportée par la crue de la Vène, au nord-ouest de Montpellier, et retrouvée miraculeusement en caleçon quelques kilomètres plus loin. En état d’hypothermie, mais saine et sauve.