Saint-Brieuc : Un bateau de Sea Shepherd observe le chantier du parc éolien dans la baie

ENVIRONNEMENT Les activistes ont évoqué des mesures acoustiques alarmantes

20 Minutes avec agence
Un bateau de Sea Shepherd se trouve à proximité du chantier de l'usine éolienne de la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) depuis ce mercredi? photo d'illustration.
Un bateau de Sea Shepherd se trouve à proximité du chantier de l'usine éolienne de la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) depuis ce mercredi? photo d'illustration. — ANGOT / SIPA

Sea Shepherd poursuit sa lutte contre le projet d’implantation d’une usine éolienne dans la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). L’ONG a positionné ce mercredi son navire Age of Union à proximité du chantier, rapporte Ouest-France. Non loin de là, un navire foreur a mouillé l’ancre à quelque 8 milles nautiques, soit environ 15 km, au nord-est de Saint-Quay-Portrieux (Côtes-d’Armor) afin de reprendre les travaux.

Prises de vues

Tenus à distance minimum de 500 mètres, les passagers du navire de Sea Shepherd ont affirmé avoir réalisé des mesures acoustiques alarmantes. Selon le capitaine, ces dernières révèlent un risque réel pour l’environnement. Composée notamment d’un vidéaste et de deux photographes, l’équipe capte des images qu’elle peut envoyer aux autres lanceurs d’alerte à terre grâce à une liaison internet satellite.

Le capitaine du navire affirme pouvoir rester sur place jusqu’en avril. En attendant, l’ONG a déposé des recours devant le Conseil d’État et la Commission européenne pour faire cesser ce chantier éolien, qui doit durer jusqu'à fin 2023.