CO2 : Les émissions dans le secteur énergétique atteignent un niveau record en 2021

POLLUTION Les émissions de CO2 issues de l'énergie avaient pourtant reculé de manière inédite entre 2020 et 2021

20 Minutes avec AFP
— 
Un capteur de CO2 dans une école (illustration).
Un capteur de CO2 dans une école (illustration). — SYSPEO

Les émissions de CO2 du secteur de l’énergie ont rebondi l’an dernier pour atteindre leur plus haut niveau historique. La raison ? Le rebond économique mondial et d’un recours accru au charbon, a indiqué ce mardi l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Une progression de 6 %

L’énergie, premier secteur producteur de gaz à effet de serre, a vu ses émissions progresser de 6 % en 2021 pour atteindre 36,3 gigatonnes, leur « plus haut niveau jamais atteint », indique l’AIE dans un communiqué. Les émissions de CO2 issues de l’énergie avaient pourtant reculé de manière inédite entre 2020 et 2021 (-5,2 %), sous l’effet de la pandémie de Covid-19. Mais à +6 %, c’est un rebond annuel jamais vu, sur fond de reprise économique accélérée.

Dépasse le record de 2019

Ce volume d’émissions, qui dépasse le précédent record de 2019, a aussi été largement alimenté par les conditions météorologiques, ainsi que le boom des prix du gaz, qui ont poussé nombre de pays à se tourner vers le charbon, et ce malgré une croissance inédite des capacités renouvelables. Le charbon est à l’origine de 40 % de cette croissance, avec un niveau historique de 15,3 milliards de tonnes de CO2. Le gaz a aussi dépassé le niveau de 2019, à 7,5 milliards de tonnes. Le pétrole en revanche est à 10,7 milliards de tonnes en dessous des niveaux pré-pandémie, les transports et notamment l’aviation n’ayant pas encore complètement repris.