Australie : Les koalas sont officiellement une espèce en danger, selon les autorités

EXTINCTION Les incendies qui ont sévit en 2019 et 2020 ont décimé les populations de marsupiaux dans certaines régions côtières australiennes

C.P avec AFP
— 
Un koala dans un arbre.
Un koala dans un arbre. — Phil Rees/Shutterstock/SIPA

Ce qui devait arriver, arriva. L'Australie a officiellement classé vendredi les koalas d'une grande partie de sa côte orientale comme étant « en danger », les marsupiaux subissant les conséquences des feux de brousse, des défrichements, de la sécheresse et des maladies.

La ministre de l'Environnement Sussan Ley a classé ces populations de koalas comme étant « en danger » pour leur offrir un plus haut niveau de protection en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Territoire de la capitale australienne et dans le Queensland.

Selon les défenseurs de la nature, la population de koalas s'est effondrée dans une grande partie de l'est de l'  Australie au cours des vingt dernières années et l'animal est en voie d'extinction dans ces régions. S'ils ont salué l'annonce de la ministre, ils ont aussi condamné l'échec des autorités à protéger l'espèce jusqu'à présent.

Déja classé « vulnérable » il y a 10 ans

Le koala, un symbole à travers le monde de l'écosystème unique de l'Australie, avait été classé comme «vulnérable» sur la côte est il y a une dizaine d'années. « Nous prenons des mesures sans précédent pour protéger le koala », a assuré la ministre, soulignant la promesse récente du gouvernement de consacrer 50 millions de dollars australiens (31 millions d'euros) à la protection et au rétablissement des habitats du koala.

Les koalas sont passés du statut « de vulnérabilité à celui d'espèce en danger en l'espace d'une décennie. C'est un déclin d'une rapidité choquante », a regretté Stuart Blanch, spécialiste de la conservation chez WWF-Australie.