Le Mozambique veut replanter 100 millions d'arbres d'ici trente ans dans les mangroves

ENVIRONNEMENT Le pays prévoit de planter jusqu'à 100 millions d'arbres au cours des trois prochaines décennies

20 Minutes avec Agences
Le Mozambique veut replanter des millions d'arbres.
Le Mozambique veut replanter des millions d'arbres. — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Le Mozambique, dont les côtes ont été ravagées par la montée des vagues et les tempêtes tropicales, a annoncé mardi son intention de lancer le plus important projet de reboisement de mangroves d’Afrique, déclarant vouloir planter jusqu’à 100 millions d’arbres d’ici trente ans.

D’importantes superficies de mangroves sur le littoral du Mozambique, qui s’étend sur 2.500 km, ont également été décimées par la récolte de bois de chauffage pour la cuisson au charbon de bois.

100 millions d’arbres

Le ministère mozambicain de la Mer et des Eaux intérieures prévoit de planter jusqu’à 100 millions d’arbres au cours des trois prochaines décennies dans les provinces centrales de Sofala et de Zambezia, couvrant 185.000 hectares de forêts de mangroves. « Ces 185.000 [hectares] représentent effectivement la taille de Paris, Manhattan et Londres réunis. Cela n’a jamais été fait à cette échelle », a affirmé Vahid Fotuhi, dont la société basée aux Emirats arabes unis, Blue Forest, soutient le projet.

Le projet vise à compenser quelque 200.000 tonnes d’émissions de CO2 chaque année, ce qui équivaudrait à retirer de la circulation 50.000 voitures à carburant fossile. Le projet s’appuiera notamment sur l’imagerie satellitaire pour repérer notamment les zones très déboisées.