Bangladesh : Onze zèbres meurent en un mois dans un parc animalier, une enquête ouverte

ANIMAUX Plusieurs de ces animaux seraient morts de maladie ou après des combats entre eux

20 Minutes avec agences
Zèbre, illustration.
Zèbre, illustration. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Une enquête officielle a été ouverte au Bangladesh après la mort mystérieuse de onze zèbres depuis début janvier au Bangabandhu Sheikh Mujib Safari Park, le principal parc animalier du pays. Une maladie inconnue pourrait être en cause.

Outre les zèbres, un tigre du Bengale est également mort durant cette période. Deux des zèbres sont morts mi-janvier, la même semaine. Selon le responsable du parc de quelque 1.500 hectares, cinq  zèbres morts plus tôt dans le mois auraient été tués par des infections bactériennes, et quatre autres par des blessures mortelles lors de combats.

Les cadavres envoyés aux laboratoires

C’est la visite d’un député local dans le parc situé au nord de Dacca (la capitale) qui a mis au jour cette affaire, poussant les autorités à demander l’ouverture d’une enquête. Un vétérinaire et deux autres responsables ont déjà été relevés de leurs fonctions. « Nous avons visité le parc pour enquêter sur ces morts », a indiqué le responsable de l’enquête. « Nous tentons d’en comprendre les raisons. »

« Nous allons expédier les restes et les viscères des zèbres morts […] aux principaux laboratoires du pays et à l’étranger », a ajouté le responsable. Après la mort de ces animaux, 20 zèbres subsistent dans le parc. Le tigre est mort le 12 janvier et son décès a été gardé secret durant des semaines par le parc. Il était isolé par rapport aux zèbres et n’est pas considéré comme responsable dans leurs morts.