Oise : Un centre de soins au chevet des animaux sauvages

PREMIERS SECOURS Grâce aux bénévoles, l’établissement est ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

20 Minutes avec agence
— 
Oiseaux, chevreuils ou encore hérissons sont pris en charge (illustration).
Oiseaux, chevreuils ou encore hérissons sont pris en charge (illustration). — Felix Kaestle/AP/SIPA

Picardie faune sauvage, un centre de soins pour les  animaux sauvages, a ouvert en septembre dernier à Boissy-Fresnoy (  Oise). Avec l’aide d’une douzaine de  bénévoles travaillant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ce centre permet de secourir les animaux blessés par des voitures ou par des tirs sur le territoire du département, rapporte  Le Parisien.

Après avoir passé son certificat de capacité « large spectre » durant ces trois dernières années, Christophe Rousseau, président de la Fauconnerie de l’Oise, a ainsi eu l’autorisation d’ouvrir son centre en septembre. Depuis, oiseaux, chevreuils ou encore hérissons sont pris en charge par les soignants et les bénévoles.


Apporter les premiers soins

Lorsqu’ils sont contactés, les secouristes tentent d’apporter aux animaux blessés les premiers soins, avec l’aide, parfois, de la clinique vétérinaire d’Acy-en-Multien. Pour des soins plus poussés, ils passent ensuite le relais au centre hospitalier universitaire Faune Alfort de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). En parallèle, les bénévoles travaillent également à remettre en l’état les différentes espaces du centre afin d’accueillir encore plus d’animaux.