Mexique : Ce village accueille chaque année des milliers de pélicans et aimerait le faire savoir

OISEAUX Les pêcheurs du village nourrissent les animaux et apprécient leur présence à cette période de l’année

20 Minutes avec agences
Des pélicans (illustration).
Des pélicans (illustration). — andreiprodan_ / Pixabay

Chaque hiver, Petatan (Mexique) accueille des milliers de  pélicans migrateurs venus du Canada. Le village aimerait maintenant voir arriver des touristes intéressés par le phénomène, afin de sortir de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19.

L’arrivée des pélicans est semblable à la migration des papillons monarques et survient à la même époque, entre octobre et avril. A Petatan, fort de 5.000 habitants, on est particulièrement fier de la manière dont les oiseaux sont accueillis.


Une migration moins connue

« Petatan est une île de pêcheurs », explique Ana Lisia Manso, maire de Cojumatlan de Régules, la municipalité qui inclut Petatan. « Chaque jour les pêcheurs vont à la lagune, et utilisent une partie de leur pêche pour nourrir les pélicans. » L’arrivée des oiseaux attire toujours un peu de touristes des régions voisines, qui remplissent les restaurants et se font des promenades en canot pour les observer.

Mais le Covid-19 a chassé les touristes étrangers. Pour se remettre sur pied, Petatan espère se faire connaître au niveau national et mondial. « Les gens connaissent la migration du papillon monarque, mais le pélican, lui, est un peu oublié », regrette Ana Lisia Manso.

Les milliers d’oiseaux au plumage blanc et au bec jaune, qui peuvent mesurer jusqu’à 1,75 m de longueur et 3 m d’envergure, forment pourtant un spectacle impressionnant. « Nous les aimons bien, nos pélicans », témoigne un pêcheur. « On aimerait bien que des gens viennent les voir, et qu’ils nous fassent de la publicité. »