Brésil : De fortes pluies dans l’Etat de Sao Paulo font au moins 18 morts

CATASTROPHE NATURELLE Les fortes averses de vendredi à dimanche ont provoqué des glissements de terrain dans l’Etat le plus peuplé du Brésil

20 Minutes avec AFP
— 
La ville de Franco da Rocha inondée à la suite de fortes pluies, dans l'Etat de Sao Paulo le 30 janvier 2022.
La ville de Franco da Rocha inondée à la suite de fortes pluies, dans l'Etat de Sao Paulo le 30 janvier 2022. — Orlando Junior/AP/SIPA

Le Brésil est une nouvelle fois endeuillé par une  catastrophe naturelle. Au moins 18 personnes ont perdu la vie à la suite des fortes pluies qui se sont abattues entre vendredi et dimanche sur l’État de Sao Paulo, dans le sud-est du pays, provoquant des glissements de terrain, ont annoncé dimanche les autorités.

« Depuis vendredi, les inondations ont déjà provoqué 18 décès, dont sept enfants, et déplacé quelque 500 familles », a indiqué le bureau du gouverneur de Sao Paulo.

Près de 2,5 millions d’euros débloqués

Le gouverneur Joao Doria a annoncé avoir débloqué une enveloppe de 15 millions de reais (environ 2,5 millions d’euros) pour venir en aide aux 10 villes les plus touchées de l’État le plus peuplé du Brésil.

Depuis le début de la saison des pluies, en octobre, le Brésil a subi de fortes précipitations, notamment dans l’État de Bahia (nord-est), où 24 personnes sont mortes, et dans l’État de Minas Gerais (sud-est), où l’on a dénombré au moins 19 victimes et des milliers de déplacés.