Alsace : Avec dix arbres et arbustes plantés par an, une ville lance un « jardin des naissances »

INITIATIVE Chaque bébé n’aura pas sa plantation, mais presque

Thibault Gagnepain
— 
Le futur jardin des naissances sera implanté sur cette parcelle, boulevard de l'Europe.
Le futur jardin des naissances sera implanté sur cette parcelle, boulevard de l'Europe. — Ville de Wissembourg

A chaque bébé son arbre ! Enfin presque… Mercredi prochain, Wissembourg, dans le nord du  Bas-Rhin à proximité de la frontière allemande, va inaugurer un « jardin des naissances ».

« L’idée est venue d’une association d’arboriculteurs du coin. Elle prévoyait une plantation par enfant », retrace pour 20 Minutes la 6e adjointe à la mairie, Lorène Knittel. « Cela nous intéressait mais nous sommes dans une ville moyenne, où il y a environ 60 naissances par an. Ça faisait un peu trop… »

Après réflexion, le projet a donc été revu et adapté. En fonction de la place disponible mais aussi de la charge supplémentaire imposée aux agents de la municipalité. « Nous avons opté pour 5 arbres et 5 arbustes par an, ce qui correspond à environ une plantation pour 6 enfants », reprend l’élue. « Au niveau de l’entretien, c’est déjà pas mal, d’autant plus que nous avons choisi des fruitiers. »

Mercredi, ce sont donc cerisier, mirabellier, pommier, poirier ainsi que myrtillier et framboisier qui seront mis en terre. Où ? Sur une parcelle boulevard de l’Europe, un endroit aujourd’hui « peu fréquenté ». « C’est un peu excentré du centre mais on espère que ça deviendra un endroit de promenade. Pour l’instant, on n’a pas prévu de cheminement spécifique. » Seule une arche en marquera l’entrée, avec des étiquettes et l’année de naissance des enfants qu’ils incarnent.

« On a de la place pour au moins cinq ans et s’il y a un pic de naissances, on pourra s’adapter », promet Lorène Knittel.