Brucellose : Un éleveur se bat contre l'abattage de ses vaches en Haute-Savoie

INFECTION Chaque jour, « 20 Minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
— 
Un troupeau de vaches dans les Vosges
Un troupeau de vaches dans les Vosges — Yves Bernardi / Pixabay

Quand Éric Forestier a appris qu’une de ses vaches laitières était atteinte de brucellose – une maladie infectieuse transmise par une  bactérie –, il a eu de la peine car il la savait condamnée. Sauf que les services vétérinaires l’ont ensuite prévenu que l’ensemble de son troupeau devait être abattu,  réglementation européenne oblige !

Un crève-cœur pour cet exploitant qui a noué des liens forts avec ses animaux : « Dès que je passe la porte de l’étable, au petit matin, il y en a toujours une pour poser la tête sur mon épaule, me réclamer un câlin, une caresse ».

« Un problème de santé publique »

« Cette réglementation est hyper rigide et n’évoluera pas, parce que la France risquerait de perdre ses avantages commerciaux avec d’autres pays », déplore Coralie Amar, vétérinaire et soutien de l’éleveur. Ce que Bruno Ferreira, directeur général de l’alimentation, dément : « Il n’est pas question de valorisation mais bien d’un problème de santé publique, car la brucellose est également dangereuse pour les exploitants ». Le sort des vaches d’Éric Forestier semble hélas scellé, si l’on en croit les témoignages recueillis dans cette vidéo de notre partenaire Brut.