Grippe aviaire : Un élevage infecté en Vendée, plus de 12.000 dindes abattues

VIRUS A Beaufou, quelque 12.800 volailles ont été abattues depuis dimanche

J.U.
— 
Un élevage de dindes (illustration)
Un élevage de dindes (illustration) — M. Gile/ SIPA

Les analyses virologiques l’ont confirmé : un foyer de grippe aviaire (H5N1) a bel et bien été mis en évidence ce week-end dans un élevage de dindes à Beaufou, en Vendée. Au total, quelque 12.800 oiseaux ont dû être abattus depuis dimanche, et en priorité ceux du bâtiment infecté, rapporte la préfecture de  Vendée.

« Vraisemblablement, l’origine de l’introduction du virus s’est faite via l’avifaune sauvage, poursuit la préfecture dans un communiqué de presse. Les services de l’Etat, et plus particulièrement la Direction départementale de la protection des populations (DDPP), sont mobilisés au côté de l’éleveur qui sera indemnisé des pertes directes liées à l’abattage des volailles et des frais liés à la désinfection des locaux ainsi que des pertes indirectes (…). »

Des zones réglementées, appelées de protection et de surveillance, ont été mises en place dans un rayon de 3 et de 10 km autour du bâtiment concerné. Il s’agirait du premier foyer (et pour l’heure, le seul) détecté en Vendée, alors qu’une quarantaine d’élevages sont désormais infectés en France, notamment dans les Landes.