Finistère : Une association propose une prime à l’identification et à la stériliaton des chats

BIODIVERSITE L'objectif est de protéger la faune mise en danger par les félins en liberté

20 Minutes avec agence
— 
A terme, tout chat non identifié pourra être capturé.
A terme, tout chat non identifié pourra être capturé. — IRINA_KUKUTS / PIXABAY

Face à a prolifération des chats évoluant en liberté sur les îles d’Iroise ( Finistère), l’association des îles du Ponant (AIP) a lancé une campagne destinée aux propriétaires de ces félins. L’objectif est d’identifier, voire de stériliser, les animaux. Pour cela, une aide financière est proposée aux maîtres volontaires, explique  France Bleu Breizh Izel. Elle s’élève à 30 euros pour une identification et 50 euros par chat stérilisé.

Facture à l’appui

Pour bénéficier de ce coup de pouce, il est nécessaire d’être domicilié sur les îles de Molène, de Sein ou d’Ouessant et d’y habiter de manière permanente. Les propriétaires devront aussi fournir une facture du vétérinaire ayant effectué les opérations et remplir un formulaire. En cas d’errance d’un chat non identifié, l’animal sera par la suite susceptible d’être capturé.

« Les chats abandonnés sans maître seront évacués dans des refuges sur le continent », a prévenu Denis Bredin, directeur de l’AIP. Les animaux représentent un danger pour la faune des îles  bretonnes et leur biodiversité. Les félins en liberté s’attaquent notamment aux oiseaux marins de petite taille comme les Océanites tempête.