Aude : Une autruche à cou rouge est née à la Réserve africaine de Sigean, une première en France

ANIMAUX L'oisillon, en pleine forme, est visible par les visiteurs du parc

N.B.
— 
Le bébé autruche à cou rouge est en bas, à gauche
Le bébé autruche à cou rouge est en bas, à gauche — Réserve africaine de Sigean

Une autruche à cou rouge est née à la Réserve africaine de Sigean (Aude). Une naissance que le parc qualifie d'« exceptionnelle ». « C’est la toute première autruche à cou rouge née en France, la seule née en Europe en 2021, et surtout la première née dans un élevage naturel en Europe, explique la Réserve africaine. Jusqu’à présent, toutes les éclosions avaient eu lieu en incubateur artificiel, dans les parcs animaliers. »

Cette naissance a été possible « grâce au climat local et à la sécheresse » des sols du parc, « la Réserve africaine de Sigean étant l’un des rares endroits en Europe où les autruches se reproduisent de manière naturelle ». Mais les jeunes parents étaient trop inexpérimentés pour mener à bien la réussite d’une reproduction, les œufs avaient été placés dans un nid d’élevage, qui a pris le relais pour la couvaison.



Une espèce menacée

Chassée pour ses plumes, ses œufs et sa viande, cette sous-espèce d’autruche a disparu de son territoire d’origine, l’Afrique, il y a plus de soixante ans. L’autruche à cou rouge fait toutefois l’objet d’un programme de réintroduction au Maghreb.

L’oisillon, une femelle, qui est déjà visible par les visiteurs du parc, n’aura toutefois jamais le cou rouge, malgré le nom de son espèce : seuls les mâles, lorsqu’ils grandissent, développent cette particularité. « La femelle restera marron toute sa vie », explique à 20 Minutes Antoine Joris, vétérinaire à la Réserve africaine de Sigean.