Haute-Savoie : Vers la réintroduction des pygarges à queue blanche autour du lac Léman

BIODIVERSITE Les premiers couples de cette espèce d'aigles pêcheurs sont arrivés dans le parc en juillet 2021

20 Minutes avec agence
— 
Le pygargue à queue blanche a disparu des rives du lac Léman il y a plus d'un siècle. (Photo d'illustration)
Le pygargue à queue blanche a disparu des rives du lac Léman il y a plus d'un siècle. (Photo d'illustration) — KONRAD K./SIPA

Le programme de réintroduction des pygargues à queue blanche dans la région du lac Léman (Haute-Savoie) est en très bonne voie. « L’objectif, c’est qu’en juillet 2022, les premiers pygargues nés ici repartent peupler le bassin lémanique », a expliqué à France 3 Auvergne-Rhône-Alpes Jacques-Olivier Travers, responsable du projet. Le propriétaire du parc des Aigles du Léman a procédé par étapes.

Tout a débuté avec les premières démarches administratives entamées il y a une quinzaine d’années auprès de la préfecture de Haute-Savoie. Une fois les autorisations nécessaires obtenues, le travail des spécialistes a pu commencer. Il a abouti à l’arrivée de plusieurs couples de pygargues à queue blanche dans le parc animalier en juillet 2021. Les aigles ont été installés dans des volières bien particulières.

Des volières « double nid »

Elles offrent aux oiseaux les sensations du plein air. Le système qualifié de « double nid » permet aux petits de bénéficier de ces conditions tout en restant encadrés par leurs parents. Pour le bien-être des rapaces et un meilleur développement, des caméras ont été installées afin de surveiller les animaux tout en limitant la présence humaine.

Le dispositif donnera aussi la possibilité aux internautes de suivre la vie des pygargues. Cette espèce d’aigle pêcheur évoluait par le passé autour du lac Léman. A l’état sauvage, elle avait cependant disparu de la région il y a plus d’un siècle.