L’activiste Camille Etienne fait le bilan de la COP26

COP 26 Chaque jour, « 20 minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
— 
Camille Etienne est déçue des décisions des chefs d'États, Brut.
Camille Etienne est déçue des décisions des chefs d'États, Brut. — capture d'écran

« La différence entre 1,5 °C et 2 °C, c’est des millions de vies qui sont en jeu. » L’activiste écologiste Camille Etienne revient sur le bilan de la COP26, jugé très décevant par les militants. Tout d’abord, la notion de « sortie » du charbon a été modifiée au dernier moment par le terme « réduction », un grand pas en arrière selon Camille Etienne. Ce qui est d’autant plus inquiétant que les engagements des États des COP précédentes n’ont pas été respectés : « On sait que sur ce sujet, l’histoire fait jurisprudence : par rapport à la COP21, aucun pays à part la Gambie n’a respecté sa trajectoire. »

La justice sociale n’a pas fait l’objet de décisions concrètes. Pour Camille Etienne, c’est un échec car les pays du Nord, historiquement les plus pollueurs, n’ont pas agi pour aider les pays du Sud, premières victimes du réchauffement climatique. Pour l’activiste, une solution : continuer à agir. « Pour moi, cette COP et la déception qui peut y être liée me donnent au contraire envie de continuer dans l’action. » Camille Etienne fait le bilan de la COP26 dans la vidéo de notre partenaire  Brut.