A la demande d’un riche couple, Airbus livre son premier hélicoptère végan

AIR DU TEMPS Pour satisfaire les exigences d’un couple de clients allemands, Airbus a customisé son premier hélicoptère entièrement végan, luxueux mais sans cuir animal

H.M.
— 
L'aménagement intérieur du premier hélicoptère végan d'Airbus.
L'aménagement intérieur du premier hélicoptère végan d'Airbus. — Adrien Daste - Airbus Group

Ils ont l’allure de fauteuils en cuir, le toucher et même la résistance. Mais les six sièges, tout comme l’armoire de rangement et les manchettes du poste de pilotage, de l’hélicoptère présenté ce lundi au salon aéronautique de Dubaï par Airbus Corporate Helicopters (ACH) sont en fait dans un matériau d’imitation qui n’est pas d’origine animale.

Ce premier hélicoptère ACH145 « végan » répond à une exigence posée au moment de la commande par l’entrepreneur allemand Urs Brunner. Et plus exactement, explique le constructeur, à la demande de son épouse Daniela Brunner, « propriétaire et fondatrice de la maison de couture spécialisée Giulia & Romeo, qui n’a aucun produit animal dans sa gamme et reverse tous ses bénéfices au bien-être animal ».

Etirable dans un seul sens

Frédéric Lemos, le directeur d’ACH, se félicite du travail de son équipe de création. « Je suis ravi de dire que nous avons trouvé un moyen pratique de répondre aux désirs de nos clients », dit-il, précisant que « le matériau utilisé est certifié pour l’aviation (…) mais ne peut être étiré dans un seul sens, ce qui signifie qu’il est difficile de travailler avec, en particulier sur les sièges ».

Mais le bien-être animal et la satisfaction des clients sont à ce prix.