Commission européenne : Un court vol d'Ursula von der Leyen en avion privé fait polémique

FAKE OFF Un message est devenu viral Twitter au cours des dernières heures, rappelant que la présidente de la Commission européenne a effectué un court vol entre Vienne et Bratislava. La Commission défend un choix logistique

Mathilde Cousin
— 
Ursula von der Leyen à Bruxelles, le 24 mai.
Ursula von der Leyen à Bruxelles, le 24 mai. — Francsico Seco/AP/SIPA
  • Environ 80 km de route, c’est la distance séparant Vienne et Bratislava, les capitales de l'Autriche et de la Slovaquie.
  • La présidente de la Commission européenne a pourtant choisi d’effectuer cette distance en avion privé lors d’un déplacement officiel en juin, comme le rappelle un message devenu viral sur Twitter.
  • La Commission défend un choix logistique, la présidente ayant visité six pays en trois jours lors d'une tournée pour présenter les plans de relance des pays de l’UE.

Le vol de la discorde. Alors que la COP26 vient  de s'achever à Glasgow, un message indiquant qu' Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a pris un avion privé pour relier Vienne, la capitale autrichienne, à Bratislava, la capitale de la Slovaquie, est devenu viral sur Twitter. Les deux villes sont distantes d'environ 80km par la route.

« Madame Ursula von der Leyen prenant un jet privé de Vienne à Bratislava (19 minutes de vol, 47km) pour m’expliquer que mon diesel est un danger pour la planète ! », peut-on lire sur ce message partagé plus de 4.700 fois sur Twitter et accompagné d’une photo ancienne de la présidente montant dans un avion.

Ce vol a été effectué au cours d'un voyage où la présidente de la Commission européenne s'est rendue dans six pays en trois jours.
Ce vol a été effectué au cours d'un voyage où la présidente de la Commission européenne s'est rendue dans six pays en trois jours. - Capture d'écran Twitter

FAKE OFF

Ursula von der Leyen a bien effectué ce vol le 21 juin, confirme un porte-parole de la Commission européenne à 20 Minutes. Si c’est ce mode de transport qui a été préféré, c’est pour des raisons « logistiques », développe la Commission, Ursula von der Leyen s’étant rendue dans six pays en trois jours. « Des alternatives ont été examinées, mais d’un point de vue logistique, il n’y avait pas d’autre option qu’un avion-taxi. La présidente a dû voler de Bratislava à Riga [la capitale lettone] dans le même avion le soir même. »

L’avion a également été préféré en raison du contexte sanitaire, ajoute le porte-parole : « Des inquiétudes ont été exprimées quant à l’utilisation de vols réguliers ou de trains en raison de la Covid-19. L’équipage qui a supervisé les six vols était complètement testé. »

Six pays visités en trois jours pour présenter les plans de relance

Ces trois jours de déplacement ont coûté 8.839,13 euros en transport par personne. Ces frais, ainsi que ceux liés aux autres déplacements d’Ursula von der Leyen, sont disponibles en ligne sur le site de la Commission européenne. Ce site, toutefois, ne précise pas le moyen de transport utilisé pour chaque visite officielle.

Ces voyages express, étalés sur trois jours du 21 au 23 juin, ont vu la présidente se déplacer en Autriche, en Slovaquie, en Lettonie, en Allemagne, en Italie et en France pour présenter les plans de relance destinés à faire face à la crise causée par le Covid-19.

Selon le quotidien britannique The Daily Telegraph, qui a été le premier à évoquer ce vol entre les capitales autrichienne et slovaque, Ursula von der Leyen a emprunté des avions privés à 18 reprises depuis décembre 2019, date à laquelle elle est devenue présidente de la Commission.