Pas-de-Calais : Comment le grand félin peut-il survivre en liberté depuis un mois ?

ANIMAUX Depuis presque un mois, un grand félin se balade en liberté dans le Pas-de-Calais. Une spécialiste de ces animaux explique à 20 Minutes comment il peut survivre dans un tel environnement tout en restant insaisissable

Mikaël Libert
— 
Un puma (illustration).
Un puma (illustration). — No-longer-here / Pixabay
  • Depuis le 13 octobre, un grand félin erre en liberté dans le Pas-de-Calais.
  • Malgré d’importants moyens de recherche, il demeure insaisissable.
  • Une spécialiste de félins du zoo d’Amnéville explique à 20 Minutes comment un tel animal peut survivre dans cet environnement.

Attrape-moi si tu peux. Depuis le 13 octobre dernier, un animal qualifié de « grand félin » par les autorités a fait d’une partie du Pas-de-Calais son territoire. Intensément recherché par les gendarmes, les lieutenants de louveterie, les chasseurs et des fonctionnaires de l’Office français de la biodiversité (OFB), la bête demeure insaisissable. Mais comment expliquer qu’un tel animal parvienne à survivre dans un écosystème si éloigné de son milieu naturel ? Pour tâcher de comprendre ce mystère, 20 Minutes a contacté Joanna Salé, la spécialiste des grands félins du zoo d’Amnéville, près de Metz, dans le Grand-Est.

Le grand félin, qui pourrait être un puma, a été observé pour la première fois mi-octobre, du côté d’Auxi-le-Château, dans le Pas-de-Calais. Il a ensuite fait de fugaces apparitions qui ont notamment permis aux gendarmes de le photographier à l’aide d’une caméra thermique embarquée dans un hélicoptère. Pour autant, les tentatives pour le capturer ou pour le « prélever » sont demeurées vaines. La gendarmerie a confirmé à 20 Minutes, ce mardi, que le grand félin avait disparu des radars et qu’aucune attaque d’animaux n'avait été recensée.

Comment un tel animal peut-il survivre dans le Pas-de-Calais ?

Cela dépend vraiment du caractère de l’animal. Certains félins vont garder un instinct qui va leur permettre de chasser et d’autres vont avoir très peur. S’il a été élevé à la main, cela risque d’être compliqué pour lui de s’en sortir seul. Il ne devrait pas avoir peur des humains et s’approcher facilement d’eux parce que c’est son seul repère. S’il a été un peu élevé par sa mère et qu’il a gardé la peur de l’homme, il pourra se débrouiller.

De quoi peut se nourrir ce grand félin ?

Il va devoir traquer des oiseaux, des petits rongeurs ou des animaux un peu plus gros s’il y a de la forêt. La taille des proies auxquelles il va s’attaquer est fonction de sa taille à lui. Un puma adulte peut très bien chasser du gibier. S’il a vraiment faim et qu’il est poussé dans ses derniers retranchements, c’est là qu’il peut devenir dangereux. Il va aller au plus simple et chercher des proies faciles comme des moutons.

Comment expliquer que l’on n’a toujours pas pu l’attraper ?

Ce n’est pas comme un chien ou un chat en termes d’affection, cela explique pourquoi il n’est pas retourné chez son propriétaire. Il peut aussi avoir été maltraité et se satisfaire de la liberté. C’est un animal qui sent et entend très bien. S’il a peur, à la moindre approche, il va se dissimuler. Il ne va pas se déplacer à découvert, sauf s’il a vraiment faim. Là il va tenter des choses qu’il ne ferait pas instinctivement et qui pourraient permettre de le capturer.

Cela semble très compliqué de le capturer

En effet. Au fusil hypodermique, c’est compliqué. Il faut s’approcher assez près parce qu’il ne faut pas viser n’importe où. Et l’animal ne s’endort pas immédiatement. S’il est blessé, l’animal peut devenir dangereux envers l’homme même si ce n’est pas du tout dans sa nature. Le meilleur moyen, c’est de l’attirer par la nourriture. On peut mettre des proies dans des cages, le tout est de savoir dans quel secteur il se trouve. Un puma par exemple peut parcourir de longues distances, mais l’urbanisation peut le contenir.