Var : La réserve naturelle de la plaine des Maures interdite pour protéger les tortues d’Hermann

BIODIVERSITE A part pour les propriétaires et les ayants droit, les piétons, cyclistes, cavaliers et véhicules sont interdits dans l’ensemble de la réserve naturelle de la plaines des Maures

20 Minutes avec agence
— 
De nombreuses tortues d'Hermann ont été blessées lors de l'incendie d'août dernier.
De nombreuses tortues d'Hermann ont été blessées lors de l'incendie d'août dernier. — Slavek Ruta/REX/SIPA

La Préfecture du Var a annoncé ce mardi que la réserve naturelle de la plaine des Maures serait désormais interdite d’accès pour le grand public. Les propriétaires et ayants droit de terrains situés dans la zone sont les seules personnes autorisées à y accéder, a indiqué un communiqué. L’objectif des autorités locales est de protéger les tortues d’Hermann, présentes sur place.

Beaucoup d’animaux appartenant à cette espèce protégée avaient été blessés lors de l’incendie qui a ravagé la réserve en août dernier, rappelle France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur. Plusieurs dizaines de ces animaux avaient été soignées avant d’être relâchées sur le site. A l’approche du début de leur hibernation, il est important de ne pas perturber les tortues et leur comportement alimentaires avec une présence humaine, ont estimé les spécialistes.

Plus de cueillettes ni de déplacements

Pour cette raison, l’arrêté préfectoral datant en fait du 21 septembre interdit par exemple la cueillette de champignons, de châtaignes ou de pêches dans l’ensemble de la zone concernée. La circulation des piétons, cavaliers, chiens même en laisse, cyclistes et tous véhicules est prohibée dans la réserve naturelle de la plaine des Maures. « Des contrôles sont effectués pour faire respecter cette interdiction », a affirmé le préfet du Var.