COP26 : Des militants vomissent du pétrole devant une raffinerie en Ecosse

CLIMAT Au travers d’une performance artistique, les militants voulaient sensibiliser à l’impact de l’industrie pétrolière sur le changement climatique

20 Minutes avec agence
— 
Les militants d'Ocean Rebellion manifestant à Glasgow (Ecosse) durant la COP26, en novembre 2021.
Les militants d'Ocean Rebellion manifestant à Glasgow (Ecosse) durant la COP26, en novembre 2021. — Stuart Wallace/Shutterstock/SIPA

Des militants d’Ocean Rebellion se sont rassemblés ce mardi devant l’unique raffinerie de pétrole brut d’Écosse, située à Grangemouth près de Glasgow. Ils ont manifesté de manière spectaculaire contre l’industrie des combustibles fossiles en marge de la COP26, rapporte Reuters.

Certains manifestants étaient déguisés avec de grandes capes noires pour simuler une marée noire. D’autres, bidons sur la tête, ont « vomi » du faux pétrole sur des billets, rapporte le HuffPost. « Nous voulons entendre que leurs actions seront appropriées à la situation d’urgence dans laquelle nous nous trouvons », a expliqué un des militants devant la raffinerie gérée par Ineos. « Nous ne voulons plus entendre de belles paroles. »

Une usine qui pourrait fonctionner à l’hydrogène

« Nous avons besoin d’agir immédiatement avec un changement global », a ajouté le militant interrogé par l’agence de presse britannique. « Des transports, des réseaux d’emploi, toute la structure de notre société doit changer. »

En septembre, le propriétaire de la raffinerie écossaise avait déclaré que l’usine serait convertie pour fonctionner à l’hydrogène. Un projet qui coûterait plus d’un milliard de livres sterling et permettrait la neutralité carbone d’ici 2045, rappelle le HuffPost. Cette transformation aiderait le Royaume-Uni à atteindre son objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Le pays peine encore à réduire ses émissions de CO2 liées à l’industrie.