Etats-Unis : Des millions d'araignées originaires d'Asie ont envahi le sud du pays

ANIMAUX Apparues en 2014 dans le pays, les araignées sont aujourd’hui présentes dans 25 comtés de Géorgie

20 Minutes avec agence
— 
Une araignée Joro (illustration).
Une araignée Joro (illustration). — Alex Sanz/AP/SIPA

Le sud des Etats-Unis fait face à une invasion particulière. L’araignée Joro, une espèce originaire d’Asie de l’Est, y prolifère depuis quelques années et atteint désormais des millions d’individus.

Le premier spécimen a été observé en 2014 au nord d’Atlanta. Depuis, d’autres arachnides de la même espèce ont été retrouvées dans plus de 25 comtés en Géorgie et jusqu’en Caroline du Sud. Leur population a atteint un « nombre extrême » selon le département d’entomologie de l’université de Géorgie, cité par USA Today.


Des antiparasites naturels ?

Très courantes en Chine, au Japon, à Taïwan et en Corée, les araignées de Joro font la taille de la paume de la main, soit 8 cm en moyenne. Elles sont reconnaissables à leur couleur jaune et à leurs marques bleues, rouges et jaunes pour les femelles. Malgré leur taille et leur aspect effrayants, elles ne représentent pas un danger spécifique pour les humains.

Selon les chercheurs, l’espèce aurait pu arriver sur le continent américain dans des conteneurs d’expédition. Le climat chaud et humide de Géorgie a ensuite favorisé la prolifération des bêtes, ajoute Slate. Les araignées se nourrissent essentiellement de mouches et de moustiques, régime dans lequel les entomologistes voient des vertus antiparasitaires.

« Les araignées Joro nous offrent une excellente opportunité de supprimer les insectes nuisibles naturellement, sans produits chimiques », explique ainsi Nancy Hinkle, de l’Université de Géorgie. « Oui, j’essaie de convaincre les gens qu’avoir des trillions de grosses araignées et leurs toiles partout est une bonne chose. »