Loire-Atlantique : Le cadavre d’un loup retrouvé en bord de mer

DECOUVERTE L’animal récupéré en bord de route à Saint-Brévin-les-pins, à 50 km de Nantes, a été authentifié comme étant un loup gris

Frédéric Brenon
— 
Un loup gris en France en 2015.
Un loup gris en France en 2015. — RAYMOND ROIG / AFP
  • Un cadavre de canidé a été découvert à Saint-Brévin-les-pins le 15 octobre.
  • Les spécialistes ont confirmé qu'il s'agissait d'un loup gris.
  • Un loup avait déjà été aperçu en Vendée au printemps.

La découverte a de quoi étonner le grand public. Près d’un siècle après avoir totalement disparu de ce département, un loup​ a été formellement authentifié en Loire-Atlantique, rapporte la préfecture ce jeudi. Un cadavre de canidé appartenant à l’espèce de loup gris Canis lupus lupus a en effet été découvert le 15 octobre dernier à Saint-Brévin-les-pins, au bord de la Route bleue (RD213), à moins d’un kilomètre de la plage.

Le corps sans vie, récupéré par les services techniques du conseil départemental, a d’abord été considéré comme étant un chien. Mais, intrigué par son allure, un employé a transmis des photos au Groupe mammalogique breton, lequel les a fait suivre au responsable régional du réseau Loup de l’Office français de la biodiversité (OFB). Les conclusions sont formelles : l’animal est bien un loup gris. Il a été envoyé à l’OFB pour des analyses complémentaires afin de déterminer, notamment, « l’origine de l’individu et les causes de sa mort ».

Présence en Vendée avérée

Selon les spécialistes, la découverte d’un loup dans ce département du nord-ouest français, à 50 km de Nantes, n’est pas si étonnante car un loup de la même espèce a déjà été photographié en Vendée au printemps dernier. Etait-ce le même individu ? Quoi qu’il en soit, des agents spécialement formés à la détection du loup mènent déjà des expertises en région Pays-de-la-Loire lors de constats d’attaques d’animaux sauvages ou de bétail.

D’autres observations authentifiées du loup ont déjà eu lieu un peu plus au sud, en région Nouvelle-Aquitaine, dans les départements de la Vienne, la Charente-Maritime et la Charente.

La première réapparition d’un loup en France remonte à 1992 dans les Alpes du sud. Le canidé a ensuite été recensé ans des régions aussi éloignées que les Pyrénées, la Lorraine, la Bourgogne, ou encore la Somme. L’animal est connu pour sa grande capacité de dispersion, notamment en phase de recherche de territoire, indique l’Etat.